Administration

Blog

Les règles à connaitre avant d’agrandir sa maison

 

Un projet d’extension de maison ?

Ajouter une pièce à son logement, surélever son toit et rendre les combles habitables … il existe de multiples façons de s’y prendre. Il faut cependant connaître la législation en la matière avant d’entamer les travaux. Ceux-ci peuvent en plus être une source d’économie d’énergie, surtout si vous vous chauffez à l’électricité.

Une réglementation contraignante

Quelques formalités s’imposent avant d’étendre la surface habitable de votre demeure :

  • Si la superficie de l’extension doit dépasser 170 m2, vous devez impérativement avoir recours à un architecte.
  • Vérifiez si votre maison, en version agrandie, respecte les critères de recul par rapport aux limites de votre terrain. Ce règlement est imposé dans certaines zones. Renseignez-vous auprès des services d’urbanisme concernés.
  • Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) interdit les agrandissements de maisons en zones A et N. Là encore, il faut se renseigner auprès de votre mairie.
  • Si vous comptez étendre la surface de moins de 20 m2 ou 40 m2 maximum et que votre demeure appartient à une zone sous PLU ou POS (Plan d’Occupation des Sols), il vous suffira de faire une déclaration de travaux. Dans le cas contraire, un permis de construire est obligatoire.

Économiser sur ses tarifs d’électricité

Faire une économie d’énergie substantielle quand on agrandit sa maison est tout à fait possible. Durant les travaux, il faut privilégier une bonne isolation, conforme à la réglementation concernant les logements neufs :

  • Une isolation extérieure est efficace et n’empiète pas sur la surface habitable. Le bardage en bois est une option. Dans les combles, attention à l’isolation du toit. On estime à 30% le gaspillage énergétique via cette partie de la maison. Les tarifs de votre facture de chauffage à l’électricité s’en ressentent. Vous pouvez d’ailleurs vous remettre les prix en tête de l’électricité ici.
  • Installez des panneaux photovoltaïques sur le toit qui recouvre l’extension de votre maison pour une économie d’énergie appréciable. De plus, vous pouvez revendre l’électricité produite à votre fournisseur d’énergie et faire ainsi baisser les tarifs de vos propres factures.
  • Favorisez la bonne orientation des fenêtres. Avec des surfaces vitrées bien exposées, la lumière et la chaleur du soleil contribuent à une économie d’énergie procurée par l’électricité ou toute autre source. De préférence, équipez vos fenêtres d’un double vitrage. L’isolation thermique et acoustique sera meilleure.
  • Les ponts thermiques, c’est-à-dire les zones par lesquelles la chaleur a tendance à fuir, doivent être particulièrement isolés.

L’augmentation des tarifs de l’énergie rend nécessaire l’examen du système de chauffage d’une maison. Si cette dernière doit être agrandie, mieux vaut profiter de l’occasion pour isoler la nouvelle surface dans le respect de la RT2012. Des subventions sont prévues dans certains cas, renseignez-vous auprès de l’ANAH.

Après cet agrandissement, vous devez impérativement revoir votre abonnement d’électricité car votre consommation d’énergie va être modifiée, vous risquez donc  de payer inutilement. Vous pouvez ainsi vous renseignez sur le site d’Agence France électricité sur toutes les offres qui correspondront davantage à votre nouvelle consommation d’électricité.

0 commentaire

0

Commenter

Current ye@r *